couverture article sur la Derbi Senda 88cc MOST Racing Fastrack

Derbi 88 MOST Fastrack

Photos et liens des pièces et vidéo d’action plus bas

Cette Derbi Senda Supermotard est sans doute l’une des plus affûtées du monde du 50cc 2 temps. À l’origine retrouvée presque « épave » dans un hangar, elle revient de très loin ! Projet initié par l’équipe ScootFast en 2018, cette moto avait été restaurée et modifiée pour participer aux compétitions de wheeling chronométrées. D’origine il ne reste plus que le cadre, la boucle arrière et l’habillage plastique. Car en 2021, elle a été une nouvelle fois revisitée techniquement pour en faire une vraie moto de piste. La motorisation opte désormais pour un bloc en 88cc et le train arrière a été modifié avec des éléments de sportive Derbi GPR. Telle une vitrine technologique pour la marque MOST Racing, le résultat est particulièrement diabolique ! Sur les pistes de karting, cette Derbi Senda est une vraie terreur, comme le prouve la vidéo plus bas en fin de page.

Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast face
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast moteur embrayage
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast profil arrière

CARTERS GPR ET BOÎTE INVERSÉE

Un beau projet Derbi  Euro 3 ou 4 passe presque obligatoirement par des carters moteurs type GPR. La sportive Derbi GPR était équipée d’origine d’un arbre d’équilibrage pour diminuer sensiblement les vibrations moteurs. Ce qui n’est pas le cas sur les Senda. Et ça fonctionne très bien. Mais ces carters sont aussi équipés d’un barillet de sélection de vitesses inversé, car la commande de boîte d’origine GPR est gérée par une tringlerie. Notre Senda est donc en boîte inversée, soit la première en haut et le reste en bas. Sur piste c’est d’ailleurs plus pratique, car la moto prenant beaucoup d’angle, le passage des rapports est simplifié en appuyant sur le sélecteur. À cela, on rajoute un shifter pour passer les rapports sans couper les gaz pour gagner de précieux dizièmes de seconde ! Le kit cylindre 88cc MOST monté sur le vilebrequin MOST EVO2 en course 45mm a été travaillé pour sortir une grosse puissance d’environ 27 chevaux, tout en obtenant une courbe d’accélération équilibrée entre moyens et hauts régimes. Le pot MOST 4RUN 80/90cc participe beaucoup à cette souplesse nécessaire sur piste. L’allumage PVL MOST et le gros clapet d’admission V-Force 3i participent aussi à la bonne santé du mono-cylindre. La température optimale de 50°C est parfaitement contrôlée par un double radiateur d’eau et une pompe électrique. La finesse de la carburation (merci Mathieu !) permet de bien gérer l’accélération, malgré le caractère explosif du 88cc MOST. Quant à la sonorité, c’est juste aberrant !

Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast moteur embrayage
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast profil arrière

Fourche YCF et bras alu GPR

Un supermotard de piste, encore plus qu’une moto de route, doit être super affûté au niveau châssis. Le cadre double poutre d’origine de la Senda offre idéalement une grande rigidité à la moto. En revanche tout le reste a été revu. Le train avant passe par un ensemble complet fourche inversée ENGI et tés en alu CNC de YCF Biggy ø 48mm. Plus rigide et mieux amorti, ce train avant gagne sensiblement en précision. Toujours en gage de rigidité, un bras oscillant en alu renforcé, encore emprunté à la Derbi GPR a été adapté. Ce dernier est amortis par un excellent combiné fileté Païoli très progressif et entièrement réglable. L’autre avantage de ce bras, c’est qu’il permet de diminuer l’empattement et réduire la hauteur de la moto. Cette nouvelle géométrie, associée aux jantes 17 pouces FABA ultra légères lui assure une vivacité et une précision redoutable en virage ! Le comportement de cette Derbi Senda n’a plus rien à voir avec l’origine ! Les Dunlop slick lui assurent de surcroit un gros potentiel grippe. En pilotage « engagé » cette Senda se veut précise, facile et très rassurante ! Pour freiner les ardeurs du 88cc, une paire de disques flottants MBF et une grosse pince à 4 pistons YCF à l’avant font le job, et même très bien. Notez l’étrier arrière fixé par une biellette filetée pour un ajustement parfait selon la position de la roue arrière.  

Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast moteur allumage
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast amortisseur
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast profile droit
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast amortisseur
Photo de la Derbi Senda 88cc Most racing Fastrack scootfast profile droit

FICHE TECH ET LIENS DES PIÈCES

VIDÉO EN ACTION


'Derbi 88 MOST Fastrack' 2 commentaires

  1. 19 mars 2022 @ 14 h 09 min rafael

    pourquoi ne pas avoir mis un plus gros kit type 90 ou 100

    Répondre

    • 21 mars 2022 @ 8 h 40 min Téo

      Pour montrer la puissance de notre 88 MOST 🙂

      Répondre


Laisser un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.